Le billet d'humeur de Papy MOUJOT : Au mois de mai, les marchands de rêves sont de sortie ...

13 mai 2016 - 07:15

Non, non il n'a pas disparu, il est bel et bien toujours vivant ... Mais notre Papy MOUJOT national, se fait moins loquace, moins présent ... Et même si ses coups de gueules se font plus rares, ils sont toujours aussi virulents  ...

"aquel inocent (ce con) crese que vai ganhar al loto (il croit qu'il va gagner au loto), c'est du patois et c'est une sacré entrée en la matière ... Tu sais dans ma (longue) vie, j'en ai entendu des conneries, mais plus çà va moins je les supporte, çà doit être un des problèmes liés à l'âge, Papy pose ainsi des débats plutôt musclés ... Regarde les ces grands escogriffes, ils sont tous de sortie, les oiseaux de mauvaise augure, les vautours,  les chacals, c'est le mois de mai, et vas-y que çà envoie du bois et que çà raconte des salades : viens signer chez nous, c'est mieux, l'herbe elle est plus verte, le Ricard il est plus jaune, les maillots ils  sont plus jolis, le président il est plus gentil, les douches elles sont plus chaudes, et les supportrices aussi ... Et dire qu'y a encore des couillons  pour croire ces conneries !!! Au bal des faux culs, c'est terrible, les gonzes ils t'invitent, ils te disent  : viens à mon tournoi, il est bien mon tournoi, il est joli mon tournoi, et pendant le tournoi ils essayent de t'endormir 4 ou 5 joueurs, c'est énorme ... Et l'autre naze qui veut se venger parce qu'il aime pas un  tel ou un tel, et qui croit qu'à lui tout seul il va faire la révolution, crever un club, le piller, le rayer de la carte, c'est vraiment du grand n'importe quoi, c'est d'une débilité affligeante...Tous ces marchands de rêves c'est des brêles, des mariols, des charlots ..."

Mais non Papy, chaque année c'est la même chose, entre les déçus de ne pas avoir assez joué ou de ne pas avoir joué au poste souhaité ... Entre les frustrés, ceux qui sont bercés par des illusions, ceux qui se voient trop beaux, ceux qui se prennent pour Zlatan, Messi ou Neymar, ceux qui croient qu'ils on un talent insoupçonné, ceux qui pensent être passés au travers des mailles du filet des différentes détections ou sélections. Toutes ces proies faciles pour les marchands de rêves auront des réveils difficiles, parfois même un peu de mal à se regarder dans une glace, et après avoir chanté haut et fort, je m'en vais ici ou là, ils auront des lendemains qui déchantent, il y en a même qui tenterons de revenir à la case départ, çà aussi chaque année on y a droit ...

En conclusion il faut laisser les marchands de rêves vendre leurs histoires à dormir debout, c'est leur came, c'est dans leur ADN,  il faut laisser ceux qui croient encore au père Noël tomber dans le panneau sachant que plus dure sera la chute... On sait tous très bien que s'il y avait un club idéal, sans le moindre problème, ou tout roule sur des roulettes, ou tout est merveilleux comme au pays des Bisounours, çà se saurait et on y serait tous licenciés... Il y a du bien et du moins bien partout, du génial et du pas terrible dans chaque Club, c'est une évidence ... Le tout c'est comme en Amour, de trouver chaussure à son pied, un Club pour chausser ses crampons ... Le principe de base c'est surtout de ne jamais retenir ceux qui veulent partir, car ils nous le reprocheraient dès la première difficulté rencontrée la saison suivante,  et avant tout il faut savoir accueillir ceux qui désirent venir, faire un essai, voir comment çà se passe ... S'ils y trouvent leur compte et nous aussi, alors c'est OK, si une des parties n'y trouve pas son compte, alors on se quitte bons amis, comme on s'est rencontré ... L'erreur, le piège consisterait à faire des promesses dont on sait dès le départ qu'on ne pourra pas les  tenir, rien de tel pour dégrader une image, donc le mieux, l'idéal, c'est de ne pas faire de promesses du tout ... Si je ne te promets rien, je suis sûr d'une chose c'est que tu pourra pas me reprocher de ne pas avoir tenu mes promesses ...

Ainsi va la vie, la roue tourne, c'est immuable, les mêmes débats, et à la fin, au mois d'août et au mois de septembre, tu verras Papy que dans la majorité des Clubs cela aura beaucoup moins bougé que ce qui se dit au mois de mai, c'est chaque année la même chose notamment chez les plus jeunes, qui se font beaucoup de films avant de revenir dans bien des cas à la réalité ...

"Tu a sûrement raison, conclue Papy, mais moi j'aime pas les vendeurs de rêves, ils me tapent sur le système ..."

Commentaires

LABEL QUALITÉ ECOLE DE FOOT 2014/2015

FIN DE SAISON 2016-2017 ...

8 juillet 2017 10:23

FIN DE SAISON 2016-2017 ...
Tout d' abord merci à l' ensemble du staff de club , éducateurs, dirigeants, parents,... (que des bénévoles!!! ) qui ont permis le bon déroulement de la saison 2016-2017.  Souhaitant que la saison 2017-2018  se passe de même toujours dans la bonne... Lire la suite